Espace Public & Interculturalité

Etincelle est engagée depuis 2006 dans des rencontres interculturelles qui encouragent le dialogue, l’ouverture à l’altérité et estompent les peurs des différences.

Sénégal

Participation au festival de théâtre-forum du Sénégal en 2006, 2007, 2014 et 2016.

En 2006, l’association Kaddu yaraax a organisé un festival international de théâtre-forum auquel Etincelle a été invité. Cet événement a profondément marqué les 15 personnes de l’équipe qui ont eu l’opportunité d’y participer. Ce fut l’occasion de découvrir la culture sénégalaise, d’échanges profonds sur nos différentes visions du monde et modes de vie, mais aussi de prendre conscience de l’engagement que nous avons de part et d’autre au service du Vivant, de l’humanité et du respect de la diversité.

equipe senegal 2006

Cette rencontre a été suivie de plusieurs autres au Sénégal et en France qui ont permis de tisser un lien d’amitié indéfectible, un intérêt pour nos chemins respectifs et un soutien réciproque de nos réflexions et de nos actions.

Formation au théâtre-forum à Mboro en 2015

En 2016, nous avons souhaité accueillir 3 sénégalais, Leity Kane de Kaddu Yarrax, et deux de leurs partenaires, Moussa Kalamou de l’association Espoir pour la banlieue et Babacar Siby de Caada Art, Mboro et réalisateur de films. Tous les trois sont engagés pour promouvoir plus de conscience, de justice et d’humanité en s’appuient particulièrement sur le théâtre.

Organisation des rencontres franco-sénégalaises en 2016 sur le thème: Etre homme, être femme : quelles histoires ?

RencontresTheatrales

Étincelle s’est penchée cette dernière année plus particulièrement sur les relations entre femmes et hommes, dans la sphère intime comme dans la sphère sociale. Elle a cherché à mettre en lumière les représentations, les peurs, les frustrations, les blessures que porte et transmet chacun d’entre nous et la violence qui en découle dans les paroles, les actes et les inégalités.

inconnu

Et pourtant, le désir de rencontrer l’autre sexe, l’attirance et l’amour, le désir de procréer sont des leviers puissants d’évolution, d’ouverture, de transformation intérieure car la conscience se nourrit de l’altérité.
En 2015, la compagnie de l’Etincelle a créé sur ce thème un spectacle « Et pourtant, on s’aimait… », qui met en scène cette attirance irrésistible entre le féminin et le masculin pour vivre l’expérience de l’Union, et les écueils rencontrés sur le terrain.

PhotoFinRencontresFrancoSenegalaisesNous avons souhaité approfondir cette exploration avec nos amis sénégalais pour élargir nos visions respectives, s’ouvrir à différentes visions culturelles, mieux comprendre l’origine de nos représentations et transformer l’opposition des sexes en une alchimie complémentaire et enrichissante.
Plus d’informations sur les rencontres 

Inde

Participation au  festival de théâtre-forum de Calcutta en 2008 avec l’association Jana Sanskriti

remplacement inde spectateurs inde

Maroc, Tunisie et Algérie

Formation de jeunes femmes entre 19 et 30 ans engagées dans des associations qui œuvrent pour l’égalité des droits et la liberté individuelle.

Organisée et financée par le Fonds pour les Femmes en méditerranée

Les commentaires sont clos.